Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2014 1 24 /02 /février /2014 09:58

Une enquête réalisée par l'Ifop et Capital Image, un des partenaires Com de l'afa (les campagnes RCH de 2013 et Montrons nos ventres de 2012), pleine d'enseignement ... et qui prouve aussi que si la peur est désormais souvent justifiée, le réflexe de s'informer doit réduire les délais de diagnostic et améliorer autant la prise en charge que l'observance ... AAM

Les Français ont peur de la maladie avec ou sans symptôme
Selon l’étude Ifop/Capital Image, si 54% des Français interrogés déclarent considérer les questions de santé comme étant de plus en plus préoccupantes, ils sont 32% à indiquer avoir peur d’être atteint d’une maladie ou d’en développer une lorsque certains signes ou symptômes les inquiètent et 13% ont cette même angoisse en l’absence de tout symptôme : certains sont dans une attitude préventive tandis que d’autres sont anxieux voire hypocondriaques.

Les médias, Internet et les discussions avec les proches alimentent la peur d’être atteint d’une maladie grave
Les 13% de Français inquiets en l’absence de tout symptôme déclarent qu’il leur arrive d’avoir peur d’être atteints d’une maladie en entendant parler dans les médias (48%), 43% en lisant quelque chose sur un site Internet d’information et 41% en entendant parler de cette maladie par un proche.

Le Pr Jean Pierre Olié, psychiatre, Hôpital Sainte-Anne, s’interroge : « Est-on plus ou moins inquiet lorsqu’on est informé ? Lorsqu’on est bien informé, on peut être plus inquiet dans certaines situations. Être médecin, par exemple, pourrait être une catastrophe, car à partir du diagnostic, on peut émettre toutes les hypothèses. En réalité, les médecins tout comme les journalistes et les communicants Santé ne sont pas pour autant hypocondriaques ! »

Pour ces 13% de la population, les conséquences vont être importantes : recherche d’information sur Internet (74%) discussions avec les proches (61%), consultation de leur médecin, voire de plusieurs médecins. Et paradoxalement, ces mêmes personnes inquiètes pour leur santé vont éviter les tests de dépistage du cancer ou les tests sanguins...
Au final, l’information qu’ils auront trouvée va diminuer leur peur d’avoir une maladie grave pour 36% d’entre eux et au contraire l’augmenter pour 64% !

« Sont particulièrement concernés les jeunes, notamment de sexe masculin, de moins de 35 ans, et les habitants de la région parisienne. On peut noter une étroite corrélation entre la peur d’être atteint d’une maladie et le suivi de l’information santé de manière générale » observe Damien Philippot, Directeur des Etudes, département Opinion, Ifop.

Capital Image, 25 ans d'infos santé

« Artériopathie des membres inférieurs, hypertrophie bénigne de la prostate, hypertension artérielle pulmonaire, maladie de Crohn, rectocolite hémorragique ou encore, cancer, hépatites, maladie de Parkinson, AVC... Nous menons des campagnes d’information sur toutes ces maladies en allant à la rencontre des premiers concernés - les malades et leurs familles, les associations de patients - mais aussi les chercheurs, les soignants et plus généralement les acteurs de la santé. Lorsque nous abordons un nouveau sujet, il nous arrive parfois de traverser un épisode d’hypocondrie... Qui n’a pas eu peur un jour de développer une maladie ? Toutefois, la pluralité des points de vue nous permet de prendre de la distance. Nous collectons, hiérarchisons et diffusons l'info santé en tenant compte du trouble qu'elle peut susciter, et ce d'autant que l'arrivée des réseaux sociaux permet aujourd'hui une diffusion immense de façon instantanée » constate Stéphanie Chevrel, Co-fondatrice et DG de Capital Image.

En réalisant cette étude avec l’Ifop, Capital Image, agence de Relations Publics et Relations Médias santé qui fête cette année ses 25 ans, souhaitait en savoir davantage sur la perception qu’avaient les Français de l’information santé et les comportements qui en découlaient.

Les français ont peur de la maladie

Partager cet article

Repost 0
Published by amis de l'afa et des mici
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des amis de l'afa et des MICI
  • Le blog des amis de l'afa et des MICI
  • : Le blog solidaire des amis de l'association François Aupetit, l'afa, seule association nationale des malades et de leurs proches qui luttent contre les maladies inflammatoires chroniques intestinales (MICI), maladie de Crohn et recto-colite hémorragique, deux maladies taboues qui touchent désormais 200 000 personnes en France ! Si vous souhaitez contribuer, envoyez vos textes à amisafaMICI@gmail.com
  • Contact

Recherche