Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2011 2 13 /09 /septembre /2011 08:31

Un beau témoignage parue dans La Montagne de Clermont-Ferrand le 13 septembre.

 

Danseuse professionnelle, Esther et sa revue se produiront, samedi prochain, a Châtel-Guyon pour lutter contre les Mici Ces maladies chroniques de l'intestin dont elle souffre depuis deux ans. La danse est chez elle, comme une seconde nature. Du plus loin qu'Esther se souvienne, cette discipline artistique fait partie d'elle-même. Ainsi, rien de surprenant à ce qu'elle en fasse son métier : « Jai passé tous les diplômes possibles et je suis devenue enseignante en jazz et danse orientale », précise la jeune femme. Durant sept annees, a Clermont-Ferrand, elle dispense des cours dans des associations et danse au sein de plusieurs revues. Puis, l'envie la taraude dè faire découvnr au plus grand nombre, la danse orientale, en créant sa propre revue : « La revue Orientalement vôtre ». Un spectacle au parfum des mille et une nuits qu'elle met sur pied de A a Z. Maîs en 2009, tout cet univers sensuel et coloré vacille. Une immense fatigue la submerge. Nausées, douleurs articulaires ... « Un jour, en pleine répétition, je n'ai pas réussi à lever le bras », se souvient-elle, alors âgée de 25 ans. « Jai su, à ce moment-là, que ma vie allait changer » Les crises, les diarrhées se succèdent, l'invalident professionnellement de plus en plus, jusqu'au jour où, six mois après les premiers symptômes, tombe le couperet : maladie de Crohn ! « J'ignorais tout de cette maladie et il fallait absolument que je sâche ». Premier réflexe : Internet. « J'ai ainsi découvert l'Association François-Aupetit et la première rencontre à laquelle j'ai pris part m'a été très bénéfique, je me suis sentie moins seule et enfin je savais », se remémore-t-elle. « Sans la danse, je n'étais plus nen, ma vie n'avait  aucun sens, je ne pouvais pas arrêter ». Sa féroce détermination et une volonté d'acier la portent un temps. Maîs, elle ne peut plus enseigner. Un déchirement. Aujourd'hui, grâce aux traitements, elle poursuit, le week-end, les tournées avec sa revue à travers toute l'Europe. Les chorégraphies ont été adaptées en fonction de son état. Vivre tout simplement et combattre celui qu'elle nomme Monsieur Crohn, voilà le nouveau défi que la belle a relevé avec brio au quotidien. Samedi prochain, elle dansera sur la scène de ChâtelGuyon. Une danse solidaire au profit de l'afa. Comme un très joli pied de nez à la maladie MICI. (...). Michèle

 

Danse-Orientale.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by amis de l'afa et des mici - dans actualité des MICI
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des amis de l'afa et des MICI
  • Le blog des amis de l'afa et des MICI
  • : Le blog solidaire des amis de l'association François Aupetit, l'afa, seule association nationale des malades et de leurs proches qui luttent contre les maladies inflammatoires chroniques intestinales (MICI), maladie de Crohn et recto-colite hémorragique, deux maladies taboues qui touchent désormais 200 000 personnes en France ! Si vous souhaitez contribuer, envoyez vos textes à amisafaMICI@gmail.com
  • Contact

Recherche