Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 14:24

"Chantal, Alain, Marie-Noelle et tous mes amis de l’AFA

Voilà une nouvelle que je voulais partager avec vous. Ne vous faites pas de souci je vais parler de l’aide de l’AFA devant nos ministres. Bien amicalement à vous tous."

Arlette

 

 

 

Nous sommes heureux de cette reconnaissance, car l’afa soutient tous les ans depuis 12 ans les travaux de l’équipe, et de plus, Arlette est entrée dans notre comité scientifique en 2010. Le dynamisme de la recherche sur les MICI est au premier plan, et l’afa montre par là que depuis longtemps, nous avons fait des bons choix concernant le soutien des projets de recherche.

 

 

Mardi 4 octobre 2011 à 18h, au Collège de France à Paris, Jacques Bouriez, président du Conseil de surveillance de la Fondation pour la Recherche Médicale (FRM) remettra le Prix Jacques Piraud à Arlette Darfeuille-Michaud, Directrice de l’unité JE2526, Université d’Auvergne à Clermont-Ferrand.

 

Cette cérémonie se déroulera en présence de Laurent Wauquiez, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Xavier Bertrand, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé et de Nora Berra, secrétaire d’état chargée de la Santé.

 

Depuis plus de 40 ans, les Prix de la Fondation pour la Recherche Médicale honorent des chercheurs et des personnalités exceptionnels qui font progresser la connaissance et la compréhension du vivant et ouvrent des voies nouvelles dans tous les domaines de la recherche.

Ces Prix sont issus, pour la plupart, de la générosité de grands donateurs.

 

Le Prix Jacques Piraud

Marcel Piraud a dédié ce Prix à son fils Jacques et l’a destiné à des recherches sur les maladies infectieuses.

 

Ingénieur en biologie, docteur ès sciences et professeur des universités classe exceptionnelle, Arlette Darfeuille-Michaud dirige l’unité « Évolution des bactéries pathogènes et susceptibilité génétique de l’hôte » de l’Université d’Auvergne.

Spécialiste de microbiologie, elle s’est focalisée depuis plusieurs années sur l’espèce Escherichia (E.) coli. Dès 1998, son groupe de recherche a ainsi mis en évidence, chez plus d’un tiers des patients atteints de maladie de Crohn, une colonisation anormale de la muqueuse intestinale par des E. coli pathogènes adhérents et invasifs (AIEC). Ces bactéries adhèrent aux cellules épithéliales intestinales via un récepteur présent de manière anormale chez certains patients.

L’équipe a en outre montré que, chez des patients présentant des mutations dans des gènes de susceptibilité, leur immunité ne leur permet pas de contrôler la prolifération des AIEC ; leur multiplication conduit alors à une forte réaction inflammatoire, caractéristique de la maladie de Crohn.

Le Pr Darfeuille-Michaud poursuit actuellement l’identification des mécanismes moléculaires à l’oeuvre dans cette interaction hôte-bactérie grâce à un modèle de souris mimant la maladie humaine. Combinés au dépistage génétique, ses travaux ouvrent de nouvelles perspectives thérapeutiques dans la lutte contre la maladie de Crohn, qui atteint une personne sur 1 000 et pour laquelle on ne dispose aujourd’hui encore d’aucun traitement spécifique.

Partager cet article

Repost 0
Published by amis de l'afa et des mici - dans actualité de l'afa
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des amis de l'afa et des MICI
  • Le blog des amis de l'afa et des MICI
  • : Le blog solidaire des amis de l'association François Aupetit, l'afa, seule association nationale des malades et de leurs proches qui luttent contre les maladies inflammatoires chroniques intestinales (MICI), maladie de Crohn et recto-colite hémorragique, deux maladies taboues qui touchent désormais 200 000 personnes en France ! Si vous souhaitez contribuer, envoyez vos textes à amisafaMICI@gmail.com
  • Contact

Recherche