Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2013 5 17 /05 /mai /2013 15:19

Très intéressant sondage publié par l'Ifop pour la FHP (Fédération de l'Hospitalisation Privée) et Confluences. L'éducation thérapeutique y est plébiscitée ... et pourtant il reste de gros progrès pour que les malades y accèdent ; en rappel, l'association François Aupetit propose des programmes de coaching santé pour ses membres atteints de maladie de Crohn ou de rectocolite hémorragique à La Maison des MICI et est présente dans de nombreux hôpitaux dans des programmes d'éducation thérapeutique. De plus, la ligne Infomici 0 811 091 623 vous permettra d'être orienté vers des programmes d'accompagnement et d'écoute.

http://www.ipsos.fr/ipsos-public-affairs/actualites/2013-05-17-francais-et-maladies-chroniques

69% des Français sont atteints d’une maladie chronique ou ont un proche qui en souffre actuellement ;

Pourtant, près d’un Français sur deux se déclare mal informé sur les causes des maladies chroniques (58%), sur le dépistage (48%) ou encore les comportements préventifs à adopter ;

Près d’un malade sur deux a le sentiment de manquer d’information sur sa maladie (46%). Beaucoup de personnes souffrant de ces pathologies avouent mal connaître les types de structures qui peuvent les prendre en charge (54%), les causes de leur maladie (53%) ou encore les comportements qu’ils doivent adopter pour éviter la récidive (40%) ;

Plus de 7 malades sur 10 considèrent aussi que l’accompagnement psychologique fait défaut (71%), alors même que beaucoup avouent que la maladie a des conséquences importantes sur leur moral (62%), leur situation professionnelle (48%), leur vie de couple (45%) ou encore leur situation financière (40%) ;

Face à cette situation, les Français et les malades expriment des attentes très proches. Les personnes atteintes de maladies chroniques expriment en priorité le souhait d’un accompagnement global renforcé (53%) devant la mise en place d’actions de sensibilisation visant à limiter le risque de rechute (43%), des accompagnements à la réinsertion sociale (36%) ou encore des aides à domicile (36%) ;

Afin d’optimiser leur prise en charge, ils plébiscitent l’éducation thérapeutique (45%) tout autant que l’accompagnement et le suivi du malade tout au long de la maladie (43%), des actions préventives (41%) ou encore l’optimisation du parcours du soin (38%).

Partager cet article

Repost 0
Published by amis de l'afa et des mici
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog des amis de l'afa et des MICI
  • Le blog des amis de l'afa et des MICI
  • : Le blog solidaire des amis de l'association François Aupetit, l'afa, seule association nationale des malades et de leurs proches qui luttent contre les maladies inflammatoires chroniques intestinales (MICI), maladie de Crohn et recto-colite hémorragique, deux maladies taboues qui touchent désormais 200 000 personnes en France ! Si vous souhaitez contribuer, envoyez vos textes à amisafaMICI@gmail.com
  • Contact

Recherche