Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 mars 2014 1 31 /03 /mars /2014 18:05

Le Symposium de la SFED qui s'est tenu sur cette thématique le jeudi 20 mars 2014 dans le Grand Ampithéâtre du Palais des Congrès de Paris lors des JFHOD a su captiver un très nombreux auditoire. Le Docteur Philippe BULOIS vous en livre ci-après un résumé.

(d'après SFED News Hebdo n°178 : "Retour sur le Symposium de la SFED aux JFHOD 2014 : sur « Endoscopie des MICI : quand, comment ? »")

La place et les modalités de l'endoscopie au cours des MICI ont profondément évolué au cours des 15 dernières années.

La meilleure compréhension des facteurs pronostiques des patients traités par anti-TNF a permis l'émergence du concept de cicatrisation muqueuse. Celle-ci est aujourd'hui l'un des objectifs principaux des traitements de ces maladies inflammatoires dans la mesure où elle est associée à une diminution des risques de récidive, d'hospitalisation et de recours à la chirurgie. Elle doit être systématiquement recherchée dans les mois qui suivent l'instauration d'un nouveau traitement.

Au cours de ces pathologies chroniques, la qualité du compte-rendu d'endoscopie est un élément essentiel à l'évaluation des patients sur le long cours. Trois scores permettent de synthétiser la sévérité des lésions anatomiques visualisées en endoscopie : le CDEIS pour la maladie de Crohn, l'UCEIS pour la rectocolite hémorragique et le score de Rutgeerts pour la récidive post-opératoire.

Même s'il a été surestimé dans le passé, le risque de cancérisation des colites chroniques est bien réel. Il concerne les patients atteints de RCH ou de formes coliques étendues de maladie de Crohn. Sa prévention repose sur la surveillance endoscopique, dont le rythme est adapté à chaque malade en fonction de facteurs de risque individuels. La chromoendoscopie et les biopsies ciblées qu'elle permet ont prouvé leur supériorité par rapport aux biopsies réalisées de manière aléatoire. Les colorations électroniques et l'endomicroscopie confocale pourraient, à l'avenir, améliorer encore les performances de l'endoscopie dans ces situations.

Longtemps domaine exclusif de la radiologie, l'intestin grêle est maintenant accessible à la vidéo-capsule et à l'entéroscopie. La capsule est indiquée pour le diagnostic initial après négativité de l'iléo-coloscopie et de l'exploration radiologique s'il existe une forte suspicion de maladie inflammatoire : anémie, élévation de la CRP. La place de l'entéroscopie est limitée aux gestes thérapeutiques ou lorsque qu'il est nécessaire d'obtenir des biopsies.

Le traitement endoscopique des sténoses de la maladie de Crohn repose en première intention sur la dilatation au ballonnet. Elle s'adresse exclusivement aux sténoses symptomatiques. En cas de récidive, la réalisation de dilatations itératives doit être mise en balance avec la chirurgie ou éventuellement la mise en place temporaire d'une endoprothèse.

L'intégralité de ce symposium est à revivre ou visionner en suivant le lien ci-après, sous lequel vous trouverez toutes les présentations ainsi que les enregistrements vidéo des interventions (vidéo de l'orateur et diaporama côte-à-côté) : http://www.sfed.org/2014-JFHOD-diaporamas/Retour-sur-le-Symposium-de-la-SFED-2014-Endoscopie-des-MICI-quand-et-comment.html

Repost 0
Published by amis de l'afa et des mici - dans MICI examens
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog des amis de l'afa et des MICI
  • Le blog des amis de l'afa et des MICI
  • : Le blog solidaire des amis de l'association François Aupetit, l'afa, seule association nationale des malades et de leurs proches qui luttent contre les maladies inflammatoires chroniques intestinales (MICI), maladie de Crohn et recto-colite hémorragique, deux maladies taboues qui touchent désormais 200 000 personnes en France ! Si vous souhaitez contribuer, envoyez vos textes à amisafaMICI@gmail.com
  • Contact

Recherche