Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2012 1 29 /10 /octobre /2012 11:46

Se dépasser, dépassement de soi, les malades dans leur quotidien connaissent bien ces mots ... mais qui peuvent être agressifs quand ils sont proposés par d'autres ou conseillés un peu abruptement alors même que la maladie nous submerge ... "tu devrais prendre sur toi, dépasser la douleur", etc. Ce mot de dépassement sait nous énerver autrement quant il s'agit des honoraires de nos "chers" médecins. A l'heure où les "restes-à charge" fleurissement, la volonté de lutter contre ne se fait pas sans résistance des bénéficiaires ! Deux articles intéressants dans la lettre 159 de l'Espace social. AAM

 

Dépassements d'honoraires : les Français n'en veulent plus!

Selon les résultats d'un sondage Viavoice pour le Ciss, la Fnath et l'Unaf, 80% des Français ne trouvent pas « normal » que les médecins facturent des dépassements d'honoraires. Ces chiffres publiés au lendemain de la signature de l'accord entre syndicats médicaux, caisses et complémentaires, témoignent, constatent ces associations de « la volonté radicale des usagers de voir définitivement résolue la question des dépassements d'honoraires ». Par ailleurs plus de 2/3 des Français jugent abusif tout dépassement supérieur à 50% du tarif de la sécurité sociale, et près de 9 sur 10 attendent une sanction des médecins qui y ont recours. Enfin, plus de 65% des personnes interrogées «sont conscients que le maintien d'un secteur 2 ne permettra pas une lutte efficace contre les dépassements d'honoraires ». L'opposition des Français aux dépassements est donc sans ambiguité et ils estiment que l'avenant du 25 octobre ne résout rien. « Pour sortir de cette impasse, précise Claude Rambaud, vice-présidente du Ciss, nous avons besoin d'une réforme profonde qui précise ce qui relève de la solidarité nationale. Il faut changer le mode de rémunération des médecins ».

 


Observatoire des dépassements, nouvelle avanie 

Le principe figure dans le communiqué de presse de la Cnamts du 25 octobre : la création d'un observatoire des pratiques tarifaires des médecins libéraux conventionnés.

L'idée vient de la FNMF, puis a été portée par l'Unocam. Elle a été, sur pression du cabinet de Marisol Touraine, incluse au dernier moment dans l'avenant sur les dépassements. Mais, une dernière avanie est venue contrarier un peu plus les esprits mutualistes sur la volonté de la Cnamts d'associer l'Unocam aux négociations. Là où on aurait pu, dû, mentionner explicitement la présence de l'Unocam et du Ciss, ex nihilo, comme membres à part entière du futur observatoire, ils ne le seront que comme personnes qualifiées...

Nouvelle illustration du faible goût de partage des informations et de l'action de l'Uncam pour l'Unocam.

 

Articles dans lettre@espace-social.com du 29 octobre 2012

Partager cet article

Repost 0
Published by amis de l'afa et des mici - dans santé
commenter cet article

commentaires

Sophie 29/10/2012 17:04


''Lu et approuvé'' il n'y a pas une pétition que je signe !


Merci pour ce partage Alain


Sophie

Présentation

  • : Le blog des amis de l'afa et des MICI
  • Le blog des amis de l'afa et des MICI
  • : Le blog solidaire des amis de l'association François Aupetit, l'afa, seule association nationale des malades et de leurs proches qui luttent contre les maladies inflammatoires chroniques intestinales (MICI), maladie de Crohn et recto-colite hémorragique, deux maladies taboues qui touchent désormais 200 000 personnes en France ! Si vous souhaitez contribuer, envoyez vos textes à amisafaMICI@gmail.com
  • Contact

Recherche